Si vous pouvez passer ce matin dire bonjour et bravo aux copains qui ont campé place richebé, prendre la relève ou pourquoi pas leur amener le café, ils seront super content je suis sur.

-------------

A deux heures du matin, une quinzaine d'indignés se sont donnés rendez-vous place richebé avec tentes, baches, banderoles et tout ce qu'il faut pour installer un camp.

okDSC01863

A trois heure, visite de la police nationale, trois ou quatre agents qui nous ordonnent de partir. Bien évidement, on a refusé poliment et respectueusement. On a essayé de discuter avec eux le temps que les renforts arrivent mais ils se sont réfugiés derriere leur devoir de réserve.

Quand les renforts sont arrivé (une dizaine d'agents), ils ont arrachés la tente faites avec les baches, on a essayé de la retenir mais pas trop, toujours sur le principe de non violence qui est le notre. Plus de tentes ?? Tant pis, on est quand même rester. Je précise que la police n'a pas été aggressive. Les appareils photos sortis à ce moment ont peut-être joué un rôle.

okDSC01869

Le rapport avec les passants à été terrible. On a été applaudi, les gens nous félicitaient... Y'a eu tout le temps en permanence des passants qui discutaient avec nous. Certains ont même rejoint le capement, d'autre ont promis de venir ce soir.

Quelques fétards un peu alcoolisés mais ca s'est bien passé, pour ceux qui ont squatté vers nous, on a élevé la voix une fois ou deux pour que les bouteilles disparaissent et elles ont disparues.

(d'autres photo seront postée dans les albums, mais plus tard, je vais dormir maintenant)