Compte-rendu de l’ag du 5 juillet.

Nous étions une douzaine de personnes sur la place Richebé. L’ordre du jour était de préparer une organisation viable du mouvement pour l’été, mais quelqu’un a fait remarquer qu’il serait plus judicieux de faire une plus grande ag vendredi pour parler de ça en étant suffisamment nombreux.

 

Nous avons discuté du lieu ou des lieux des prochaines ag ou ap (assemblée populaire, qui consiste à débattre de sujets libres ou d’un thème décidé à l’avance, et non pas de parler d’organisation).

Certains trouvent que c’est une bonne idée d’aller faire des ag ou ap dans d’autres quartiers de Lille, pour aller à la rencontre des gens, mais dans ce cas, il faut faire passer l’info suffisamment à l’avance, avec les outils du web, et avec une affiche sur la vitrine du café citoyen.

Quelqu’un propose de faire une commission pour réfléchir à des ag qui auraient lieu sur une place plus grande et plus ouverte, on répond que ça doit être débattu en ag, que le problème n’est pas tant le lieu que l’organisation. Une autre personne trouve qu’il faut rester ouverts et éviter une commission pour ce genre de choses, et soulève aussi le problème de la levée du camp qu’il juge être une erreur.

On dit aussi que la place Richebé est maintenant connue comme étant la place des indignés, et que ce ne serait pas forcément une bonne idée, du moins dans l’immédiat, d’aller ailleurs. Dans le même sens, une personne propose de s’inspirer du mouvement italien no tav, qui est resté sur le même lieu pendant des années (http://bordeaux.indymedia.org/article/italie-pi%C3%A9mont%C2%A0-appel-de-la-r%C3%A9publique-libre-de-la-maddalena-notav). Elle trouve que la communication via internet exclut tous ceux qui ne peuvent pas se connecter, et aussi que le fait de se réunir dans un café n’est pas une bonne idée car c’est un lieu commercial, qu’il faudrait investir les lieux publics (gare etc.) même si on est expulsés par la police, et rappelle l’importance de la désobéissance civile.

Si on se déplace pour une ap dans un autre quartier, il faut penser à aller tracter dans ce quartier au moins une semaine à l’avance.

Quelqu’un est intervenu pour dire que c’est vraiment dommage d’avoir enlevé les panneaux à cause d’un ou deux trouble-fêtes.

Nous avons décidé de contacter nos contacts pour rassembler un maximum de personnes à l’ag de vendredi. Il s’agira de voir qui sera là pendant l’été, et quel planning nous organisons pour cette période. Nous reparlerons aussi des associations à contacter pour la rentrée, et du 14 juillet à Paris si tout va bien.

Venez nombreux ce soir à 19 h place Richebé !!