Pour commencer dire que le square est "vide", mais qqes pancartes et un abri y sont encore.

Nous continuons néanmoins à nous réunir dans l'après-midi et à tenir les AG (19h au square ou sur la place... elle bougera en temps et en heure)

Qqes personnes sans abris ont été hébergées par des amis Indignés... et d'autres sont restées là bas (Brane entre autre)

 

La soirée s'est déroulée ainsi.

Pour changer nous avons commencé une AG sur la place de la République, près de l'amphithéâtre.

Ordre du jour permanent + discussion sur le campement.

NOUS reprenons les différentes commissions à partir de demain (28 JUIN).

 

-proposition de faire la commission action à partir de 17h.. et au café si moins de monde. Et reprise à 19h pour l'AG

 

 

La discussion commence sur le campement. Beaucoup de personnes souhaitent l'arrêter pour un certain temps et continuer les AG et actions commencées (tracts, diffusions, rencontres, faire des ateliers, forums (cf. sur le nucléaire de samedi+++), plus d'autres à discuter en AG

Nous voulons voter le fait de retirer pancartes et campement, ne s'agissant absolument pas de faire partir les personnes qui étaient là avant nous et dormais dans la rue. Nous avons essayé d'appeler le 11(, mais rien... Puis surgissent sur le (yes, we) camp... je vous le donne dans le mile! 4 camions de la Ville, accompagné d'une voiture de police municipale. Nous nous levons pour aller voir ce qu'il se passait...

Il venait nettoyer en gros. Et devinez quelle pancarte ils étaient venus "nettoyer"...la pancarte de Colin, jeune, trop jeune sans-abri, celui qui a pas eu de chance dans la vie. Et pourtant Colin le brave, le curieux, celui qui veut s'en sortir, qui veut apprendre et parler, parler tout simplement aux personnes qui passent, aux personnes qui s'arrêtent dans la rue ou prennent le temps sur un banc au square... Pour créer du lien, pour faire prendre conscience... Cette pancarte disait "Martine sort de ta mairie, viens voir un peu comment on vit, 1 mois que je t'attends!" : ) Il ne lira sans doute pas ces mots, mais je tiens à lui dire bravo et donnons lui tous et toutes les indigné-e-s notre soutien et un peu de notre énergie. Et si possible un logement, mais ça n'est pas en nôtre pouvoir vraiment.

Suite à cela, nous décidons de retirer le campement**. Il y avait déjà quelques tensions dans l'air et de fatigue.. mais suite à cette décision, quelques coups sont partis entre certains jeunes hommes présents au square, entre autre de personnes sans-abri, ils disaient qu'ils ne fallait pas abandonner le square, il ne fallait pas les laisser seuls, les abandonner "entre la rue et ceux qui les regardent, en train de boir du champagne et fumer leur cigare" citation d'une personne sans domicile qui passait par là (c'était la première fois que je les voyais, mais ils nous connaissaient, pour l'un d'entre eux, les pleurs et la tendresse sont sortis. Mais le mal-être et la haine se sont encore exprimés entre personnes qui galèrent... et c'est ce qu'ils veulent ces politiques, ces banquiers, ces patrons voyous.. pousser à bout et diviser. Mais enfin, même si ça n'excuse rien, les boxeurs du square ont finit par se poser et s'excuser. Cette violence s'est néanmoins terminée par de grandes discussions, quelques pleurs pour certains (de voir à quel point ils peuvent être violent et renvoyer cette violence que la société et/ou la famille (le pas de chance et pas d'avenir) ont fait peser sur eux) 

Nous avons décidé de tout nettoyer, de retirer les pancartes et tout ce qui trainer... pour revenir (en faire) de plus belle! Ça nous a fait, à tous bien sûr, prendre conscience de la difficulté de vivre dans la rue.. la chaleur de certain passants nous donne des forces, mais parfois l'ignorance, l'indifférence, l'insécurité ou la haine prennent le dessus. Difficulté également de vivre dans cette rue que nous prenons, et que nous continuerons à prendre parce que NOUS VOULONS QUE CELA en particulier CHANGE!... LA question des sans-abri... faut-il rappeler qqes promesses de "notre" président!?

Si difficile d'y vivre réellement sans avoir accès au minimum... La démocratie n'est pas cela... c'est ce que nous critiquons, aussi et surtout... avoir un lieu où se re-poser véritablement, se nettoyer, pouvoir garder sa dignité... Il n'est pas possible que toutes ces personnes aient fait le choix de vivre ainsi. Le square est et reste entouré de banques, dont les bureaux restent vides... ces banques qui possèdent de bien beaux et gros immeubles... ces banques et bureaux de verre qui vont continuer à pousser, encore et encore, ici et là dans la ville, dans les quartiers "populaires" ou la mixité est chassée par coup d'inflation sur les loyers. Et ces autres logements vides où il pourrait y avoir quelques centres ou foyer auto-géré (pourquoi pas?!) parce que oui, ces personnes que vous regardez dans la rue, vivants ainsi, lorsqu'il sont entourés, lorsqu'on leur redonne un sens, un lien social, de l'intérêt, sont capables de donner autant, voir plus en humanité et en travail utile pour tous que n'importe qui d'entre nous. Et ce mouvement redonne un sens et cherche à en redonner, non seulement à chacun d'entre nous, mais pour tou-te-s véritablement et d'un point de vue sociale, économiques et politiques. La recherche et la construction de cette réelle démocratie.. nous la continuerons et l'achèverons. Inch Allah si je puis dire! ; p désolée les athées (j'en fais parti mais parfois l'expression me plaît et elle est le dernier des derniers espoirs et possibles vu l'état des choses sérieux! Enfin bon euuuuh j'arrête!)

La soirée s'est terminée en de belles discussions, nous avons écouté un peu de musique (Goulag Orchestra, Ballaké Sissoko ...) d'autres les écouteurs dans les oreilles écoutaient du rap ; ) s'était drôle! en 3h, plusieurs passages de camions de CRS.. tranquillement nos impôts roulent, roulent, et grillent de l'essence à gogo en plus... voilà, et quelques passages d'hommes avec des oreillettes aussi, qui écoutaient sans doute ça  ; )

 

Trêve de plaisanteries et de coup de massues s'il vous plaît.

Je vous dis bien à vous tou-te-s

+++ LES AG SE TIENNENT TOUJOURS À PARTIR DE 19H au square ou Place de la Res Publica!

** la plupart des pancartes sont au café citoyen et quelques crayons, peintures... Nous avons récupéré peintures, cartons... que nous apporterons lors de grands ateliers ou pour préparer des manifs et autres actions...

Et la Place aux rêves ÉTANT UN LIEU PUBLIC, LIBRE À VOUS D'Y PASSER À TOUTE HEURE... IL Y AURA SANS DOUTE TOUJOURS UNE PERSONNE ou qqes personnes en VUE AVANT l'AG ET NOUS POUVONS NOUS RÉUNIR AVANT L'HEURE POUR PARLER ENTRE NOUS, lire, faire de la musique donc N'hésitez pas à apporter votre matériel si vous souhaitez faire un atelier (pancarte, musique, lecture, tract...) Si besoin de qqe chose, merci d'écrire à 

ou indignedelarepublique@yahoo.fr

 

Ciao@Biz.international ; )