D'abord, le point info.

France bleu a demandé à nous interviewer, affaire à suivre.

Les indignés d'Espagne se préparent à faire une marche nationale aboutissant à Madrid le 17 juillet.

 

Temps de libre parole. 

    • Le 19 Juin, nous mettrons en place une commission juridique qui n'ira pas manifester, elle sera donc apte à gérer en cas de problème avec la police ou autre.

RDV samedi 11 juin à 13h au campement pour choisir des textes pour la lecture libre le dimanche 12 à 15h.

Sylvie va faire la lettre pour l'avocat concernant les tentes qui furent dégradées les premiers jours par les flics

D'ici ce week-end, il est demandé à chacun de réfléchir à des lieux potentiels pour bouger le campement, faire les AG. On mettra en commun à l' AG de samedi ou dimanche. (Faites la liste des inconvénients/avantages svp)

Il a été également proposée d'utiliser « doddle » . La proposition sera développée ce week-end.

    • L'idée de mettre en place un support au camp contenant les compte rendu des AG, des articles, des photos, des témoignages...pour que ceux qui n'ont pas internet puissent suivre le mouvement.

 

 

Les commissions.

 

Le campement:

Vendredi 10, Sylvie va appeler la mairie pour voir s'ils donnent leur accord pour planter des tentes. Normalement c'est bon, elle donnera la réponse sur le FaceBook. Si ce n'est pas le cas: on collecte des bâches pour construire des petits abris.

Il y a des problèmes concernant la demande de « ni alcool ni drogues » dans le campement. Cela n'est pas respecter et ça pourrait nous être préjudiciable. Ainsi, il est est demandé à tous de veiller à ce que la consommation de ses produits se fasse à l'extérieure du campement, même à 5 mètres tant que c'est en dehors pour nous protéger vis à vis de la loi française...

Le campement libre de vendredi 10 à Dimanche midi n'a pas été voté, il est mis en place sans trop d'organisation et reste ainsi libre de va et vient.

Nous allons aussi retenter de mettre des toilettes séches sur le campement.

De plus, le matin, nous allons tracter d'avantages que les autres moments.

Enfin, samedi soir, nous organisons un pique-nique de récupération (avec ce que jète les restaurants, ce qui est gaspillé) suivi de 2h de débat sur les revendications que nous souhaitons exprimer, partager.

 

 Les actions:

 

    • Deux minutes avant les AG, dorénavant nous effectuerons une casserolade (ramenez casseroles, cuillères, sifflets, instruments... tout ce qui est susceptible de faire beaucoup de bruit), le but étant de faire un maximum de boucan afin d’attirer la curiosité des gens, et les ramenez à l' AG.

    • RDV: Samedi 11 à 11h au Sébastopol avec des vélos, et des tracs... pour des paroles frappées, chantées...

Même programme pour le dimanche 12 à 11h rdv à l'église du marché de Wazemme.

    • Pouvez-vous svp ramener du matériel comme des affiches, des feuilles A4... Nous allons afficher chez les commerçants. Noter des slogans évocateurs que nous pourrions diffuser.

La question d'un signe distinctif pour attirer la curiosité des gens a été évoquée est à développer ensemble.

Pour finir, l'idée d'un baillonnage symbolisant le silence qui est imposé aux français dans la démocratie simulée. Nous souhaitons utiliser cette image pour montrer que nous n'allons plus nous taire mais au contraire renverser la situation. Cette idée de baillonnage est encore à développer car nous ne savons pas quand réaliser cette action.