Nous citoyens du monde, refusons de voir se remettre en place un nouveau type de monarchie accompagnée de tous ses anciens privilèges, celle du monde financier qui nous asservit chaque jours un peu plus. Nous voulons rétablir des démocraties au servi...ce des peuples, une économie mondiale destinée à apporter aux citoyens la sécurité que doit comporter une vie de travail. Travail qui aujourd'hui nous est trop souvent refusé par une soi-disante croissance qui nous a amenés à une catastrophe économique, écologique et sociétale... 

 

Voici quelques propositions destinées à être encore discutées et travaillées point par point mais qui pourraient représenter une base de travail   

 

SOCIETE  

que les transports en commun soient gratuits et développés pour limiter le nombre de véhicules circulant notamment dans les villes

que la production agricole et sa consommation soient développées à l'échelon local que les médias retrouvent une liberté totale et n'aient en aucun cas à subir les pressions des politiques et des groupes financiers

que les frontières soient abolies pour une libre circulation des hommes partout à travers le monde

que les produits stupéfiants soient délivrés sur ordonnance et sous contrôle médical pour mettre fin aux trafics liés à ces produits

que la liberté de l’information et du journalisme d’enquête soit protégée que les guerres ou toute décision qui modifient les conditions de vie des citoyens. ne puissent être décidées que par référendum que l'on opte pour la liberté citoyenne et la démocratie participative

que toute personne bénéficiant d'indemnités de chômage soit tenue d'effectuer un certain nombre d'heures par semaine (à déterminer en tenant compte du temps nécessaire à sa recherche d'un nouvel emploi) de travaux d'intéret public en rapport avec ses compétences propres. Ceci pour permettre d'éviter une « dé-socialisation » des bénéficiaires de ces allocations. Un mois de repos après son licenciement pourrait lui être accorder pour obsorber le choc de sa nouvelle situation. Des périodes de vacances seraient calquées sur l'éducation nationale afin d'éviter que ces emlois ne puissent se substituer à des postes à plein temps

que les n° de téléphone surtaxés soient interdit pour en revenir à des n° commençant par les indicatifs de régions qui permettent de bénéficier de la gratuité des communications offertes pas les différents opérateurs  

ORGANISATION POLITIQUE    

1. que les élections soient supprimées et remplacées par un système qui consisterait à tirer au sort dans des listes de volontaires classées par domaines de compétences le/la président(e), les ministres ou tout autre membre de la représentation politique. Cela permettrait d'éviter la gabgie financière occasionnée par les élections, les éventuel pressions, compromissions, voire corruptions qui aujourd'hui sont générées par le système électoral. Ce tirage au sort serait effectué par un programme informatique qui lui même serait soumis à un contrôle de toute personne compétente qui voudrait en vérifier le bon fonctionnement, libre d'intentions partiales. L'élaboration de ce programme étant confiée, par exemple aux dix meilleurs sortis des promotions des dix dernières année de la formation des ingénieurs en informatique. On peut également imaginer de désigner une personne ou un collège personnes dont la moralité ne pourrait être mise en doute pour réaliser un tirage au sort plus traditionnel. Ces personnes étant elles même tirées au sort par un huissier qui pourrait être par exemple le doyen des huissiers en fonction à cette date...ou le dernier à avoir pris sa charge...30 jours avant la date de désignation, ceci afin de lui laisser le temps de s'organiser selon où il habite.      

FINANCE ET FISCALITE   que les niches fiscales soient abolies que les paradis fiscaux soient définitivement démantelés que les gros revenus soient plus fortement fiscalisés que la taxe professionnelle soit rétablie que les transactions financières spéculatives soient fortement taxées ( taxe dite Tobin réévaluée) pour financer la mise au point de nouvelles énergie, éradiquer la faim dans le monde, creuser des puits dans les pays souffrant de la sécheresse, fournir gratuitement les semences nécessaires aux cultures vivrières de ces pays que le taux d’imposition sur les grandes fortunes et les organismes bancaires soient relevés que la TVA sur les produits de luxe soit relevée et au contraire diminuée sur les produits de première nécessité qu'une fiscalité universelle soit mise en place dans tous les pays  

JUSTICE   1. que la justice retrouve son indépendance face au pouvoir politique et que toute intervention de celui-ci dans une affaire, soit considéré comme une forfaiture sévèrement punie d'amende et excluant son auteur de toute fonction ou mandat politique

que les avocats désignés d'office le soit dans une liste d'avocats ayant une expérience certaine et donc inscrits au barreau depuis au moins dix ans

que les résultats de leurs interventions fasse l'objet d'une publication dans laquelle l'anonymat du plaignant serait sauvegardée    

4. que la défense d'un bénéficiaire de l'aide juridictionnelle soit assurée par la personne désignée et non par ses collaborateurs éventuels

5. que les délits de corruptions soient imprescriptibles  

TRAVAIL     que les salaires hommes/femmes soient équivalents pour un même poste que les écarts de salaires entre les uns et les autres soient limités et règlementés

que les fruits du travail soient répartis équitablement puisque si les salariés ne peuvent exister sans les entreprises, l'inverse est également vrai

que les CDD soient interdits

que les licenciement autres que pour raison économique stricte soient interdits

que les autorisations d'ouverture le dimanche des supermarchés soient supprimée

que les parachutes dorés et bonus de touts ordres soient interdits

que les salaires des politiques soient ramenés à une plus juste mesure que les avantages en nature tels que voiture, appartement de fonction etc...soient supprimés que soit obligatoire la présence des représentant du peuple à leurs différents postes.

que les responsables politiques ne puissent cumuler deux fonctions

que la reconnaissance des maladies professionnelles soit améliorée qu'un un droit du travail soit élaboré à l'échelon international que la discrimination à l'embauche soit plus sévèrement sanctionnée s'il est établi que les compétences étaient égales  

EDUCATION       qu'un programme éducatif soumis à référendum soit établi et laissé en place pour une durée fixée et non modifiable, pour éviter l'empilement de programmes à chaque changement de gouvernement

que l'éducation par les parents eux même soit encouragée en bénéficianrt d'un encadrement suffisant à s'assurer que le niveau d'instruction des enfants soit correct

que les formations professionnelles et artisanales soient revalorisées et développées à une plus grande échelle   

AGRICULTURE       que des terres soient mises à la disposition de personnes qui pourraient développer la culture biologique que la culture non biologique soit fortement taxée

que la distrition des produits se fasse à l'échelon local

que les mesures mises en place pour économiser l'eau dans les cultures (récupération d'eau de pluie, utilisation de produit couvrant qui garde l'humidité, etc...), soient subventionnées que l'arrosage des champs de jour soit interdit    

ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT     1. que l'écologie (dont la sortie du nucléaire) soit une priorité absolue en utilisant les énergies nouvelles préexistantes mais non utilisées car non autorisées, sous la pression des lobbyes du nucléaire ou des compagnie pétrolières

2. qu'une large partie des fonds receuillis par la taxation de de la spéculation financière soit utilisée pour favoriser l'émergence de nouvelles énergie propres

3. que l'on favorise par des subventions importantes la construction de maison dite «à énergie passive » et les travaux des constructions exitantes visant à améliorer le bilan écologique de ces habitations ou bureaux

4. que la protection des espèces et notamment celles les plus menacées, bénéficie de rêgles internationales contraignantes

6. que des compteurs d’eau différenciés soient installés selon qu’il s’agisse de consommation  alimentaire ou non

7. que l’eau potable utilisée à fins alimentaires ou pour la culture de potagers soit en partie détaxée

8. que l’eau utilisée pour des baignoires, des piscines, le lavage de voitures, l'arrosage des jardins d'agrément etc... soient fortement taxée

9. qu'une norme de consommation d'eau pour tel ou tel usage soit mise en place, tous dépassement devant être justifié ou lourdement sanctionné

10. que tous les travaux entrepris dans une habitation, visant à réduire la consommation d’énergie soient plus fortement subventionnés

11. que les terres cultivables soient divisées en parcelles dont la surface serait limitée et bordées de haies vives qui permettent de limiter le ruissellement de l'eau de pluie afin d'annuler les effets néfastes du remembrement qui a fait de nos campagnes d'immenses espaces ouvert aux intempéries et à leurs conséquences    

 

 

Voilà le monde tel que nous le voulons désormais, emprunt de solidarité, de respect de l'autre et de l'environnement, un monde dans lequel l'économie serait au service de l'homme et non l'inverse. Nous refusons désormais la tyrannie que le monde financier fait régner sur nous au nom de la loi "des marchés" qui n'est rien d'autres qu'un ensemble de règles qui n'ont pour but que de continuer à enrichir ceux n'en n'ont aucun besoin pour vivre mieux, au détriment de tous les autres. Nous prenons contact avec les autres mouvements qui se lèvent partout à travers le monde pour EXIGER des règles enfin communes destinées à éviter le prétexte de la concurrence étrangère qui jusque là, nous a fait accepter l'inacceptable. Le monde change et nous sommes bien décidés à l'accompagner dans sa REVOLUTION/EVOLUTION