Proposition de lettre à Martine Aubry (dites ce que vous en pensez via les commentaires):

 

à Martine Aubry, élue première Citoyenne de la ville de Lille,

Citoyenne Aubry,

Tu lis la presse. Tu sais qui sont les indignados, et tu n'as pas besoin que l'on te
traduise ce mot pour savoir ce que sont des peuples qui ont foi dans l'espace public. Tu
as fait de l'administration de la res publica ton engagement et ton métier, de sorte que
tu comprends facilement cette ferveur politique des peuples européens. Il ne t'a pas
échappé que ces rassemblements sont une promesse, qu'ils augurent que la passion du
politique demeure vivante partout, dans notre pays aussi, et dans ta ville. Ce qui
est bien sûr une grande chance pour toi, et pour nous tous. Nous respectons ton
engagement politique, et nous venons donc te demander de respecter le notre dans la forme
très concrète qu'il va prendre aujourd'hui à Lille. 

Aussi nous te demandons très simplement de faire le nécessaire pour nous assurer de la
bienveillance de ta police municipale et de son homologue national, pour
laisser s'installer en paix les rassemblements lillois, qui ne seront rien de plus qu'un
forum permanent. C'est à toi, c'est-à-dire au gardien de la sécurité de tous les
administrés de cette ville que nous nous adressons, puisque tu le sais, la rue est notre
maison, notre propriété collective, notre espace de liberté. Si nous sommes jeunes, nous
ne sommes pas l'avenir de ce pays, nous en sommes le présent. Si nous sommes vieux, nous
ne sommes pas le passé de ce pays, mais la mémoire.
 
Aussi, citoyen Aubry, Madame le Maire, nous te demandons solennellement de prendre la
responsabilité qui est la tienne, c'est à dire de faire en sorte que les rassemblements
lillois ne soient pas gênés par les forces de police municipale et nationale, le jour
comme la nuit. Mieux, nous te demandons de te déclarer publiquement favorable à nos
rassemblements pacifiques et éminemment politiques, de nous encourager à réunir le plus
de monde possible à ces forums spontanés.

Avec tout le respect que nous te devons Citoyenne Aubry, élue première citoyenne de
la ville, nous comptons donc sur ta déclaration de fraternité avec nous. Et si par
aventure tu as un moment pour passer nous voir dans la rue, tu seras bien sûr accueillie
chez nous, comme si tu étais chez toi. 

Les indignés de Lille